31 Rue Maurice Daniel 44230 Saint Sébastien sur Loire

Cabinet d'Orthodontie du Dr HAROUN - Nantes Sud - St Sébastien

Orthodontie Enfant et Adulte - Orthodontie invisible

31 Rue Maurice Daniel 44230 Saint Sébastien sur Loire
31 Rue Maurice Daniel 44230 Saint Sébastien sur Loire

A QUEL ÂGE CONSULTER UN ORTHODONTISTE ?

Chez l’enfant, pour que le traitement orthodontique soit le plus efficace et le plus court possible, il est important d’intervenir au bon moment.

Actuellement chaque enfant a droit à un bilan bucco-dentaire à 6 ans puis à 9 ans chez son chirurgien-dentiste







L'âge idéal de début du traitement orthodontique est vers 8 ans.Buts: corriger les décalages des mâchoires, éviter la fracture des incisives et créer de la place pour les futures dents.







Au moindre doute, consultez ! S’il est trop tôt pour commencer un traitement, des visites de suivi vous seront proposées.

Très souvent c’est votre médecin traitant, le médecin scolaire ou votre dentiste qui vous conseillera de rencontrer un orthodontiste, mais vous pouvez aussi le consulter de vous-même si vous soupçonnez un risque particulier.

Un traitement d’orthodontie est envisageable dès que la première molaire permanente est apparue, parfois même lorsqu’il n’y a que des dents de lait, surtout en cas de prognathisme (mâchoire du bas en avant). C’est vers 8 ans que sont le plus souvent dépistées les malpositions maxillo-faciales (mâchoires trop courtes ou trop longues, trop larges ou trop étroites). Si la première molaire permanente et les incisives définitives sont présentes, c'est le moment d'intervenir.



Traitements orthodontiques précoces


C’est vers 8 ans que le traitement orthodontique devra commencer, une fois que les incisives et les premières molaires définitives sont présentes sur l'arcade.  Il peut se faire alors avec des appareils fixes et/ou mobiles et a pour but de corriger les décalages des mâchoires et créer de la place pour les futures dents définitives.

La correction précoce des décalages des mâchoires et l'élargissement de celles-ci lorsqu'elles sont étroites, par des appareils adaptés, permettront de rétablir une bonne mastication et d'optimiser la rééducation des fonctions associées perturbées : déglutition primaire et respiration buccale.

De même, la correction des décalages des mâchoires a pour but de diminuer le risque de fracture des incisives supérieures en cas de choc et de permettre l'incision des aliments (la fonction d'incision des aliments par les dents antérieures précède la fonction de trituration par les dents postérieures), évitant ainsi des problèmes digestifs (l'enfant a mal au ventre car il mange vite).

En résumé, le traitement précoce est le traitement orthodontique principal car il est  plus facile d'optimiser la croissance des mâchoires à cet âge.

Après une période d'attente, une deuxième et dernière partie du traitement orthodontique sera réservée aux finitions, dès la sortie de toutes les dents définitives. Le fait que le traitement orthodontique intervienne vers 8 ans rend la deuxième partie plus courte en période d'adolescence. Exemples de finitions :correction des rotations dentaires, fermeture des espaces dentaires éventuels, gestion des agénésies ( dents manquantes).



Traitement chez les adolescents


Il est toujours possible de réaliser un traitement orthodontique chez les adolescents. Avant la puberté, on peut encore jouer sur la croissance des mâchoires, alors qu’après, seule la position des dents peut être modifiée.

A lire aussi : A chaque âge son traitement

bb6
bb6

Traitement des adultes


Les adultes peuvent bénéficier de traitements orthodontiques pour réaligner leurs dents. En revanche, s’ils présentent un décalage des mâchoires, le traitement orthodontique devra associer une chirurgie orthognathique.

Voir aussi : L’orthodontie de l’adulte

Alerte !



Observez votre enfant : quelques signes peuvent vous alerter :


 


  • Un décalage important entre les dents supérieures et les dents inférieures
  • Une dent de lait qui ne tombe pas spontanément
  • Des incisives supérieures en avant (dents de lapin)
  • Un mauvais contact entre la dent et la gencive


 

 

  • Sa bouche est petite, ses maxillaires étroits
  • Il respire la bouche ouverte
  • Il ronfle la nuit
  • Il a un défaut de prononciation


 

Souvenez-vous de certains détails :


 

  • Il n’avait pas d’espace entre ses dents de lait
  • Il a sucé son pouce au-delà de l’âge de six ans
iStock1
iStock1

Nos conseils

  • Un diagnostic et un traitement précoces peuvent éviter un traitement plus long et compliqué à l’adolescence.
  • Si vous soupçonnez un risque particulier chez votre enfant, n’hésitez pas à en parler à votre chirurgien-dentiste ou à consulter un orthodontiste

Dernière mise à jour le: 15/01/2021

Connaissez-vous l'orthodontie invisible ? - cliquez ici !